La maladie, un certain niveau de conscience

February 24, 2015

 

La maladie, un certain niveau de conscience

"Les membres de la tribu croient que ce qui s'inscrit véritablement en est ce que nous ressentons du point de vue émotionnel.Cela s'imprime dans chaque cellule de notre corps, au cœur même de notre personnalité, dans notre esprit, dans notre Moi éternel. Là où certaines religions parlent de la nécessité de nourrir ceux qui ont faim et d'abreuver ceux qui ont soif, la tribu affirme que l'essentiel n'est ni la nourriture et ni la boisson offertes, ni ceux qui les reçoivent mais le sentiment éprouvé quand on donne avec amour et générosité. Donner de l'eau à une plante ou à un animal mourants ou leur prodiguer des encouragements et éclaire autant notre connaissance de la vie et de notre créateur que le fait de s'occuper d'une personne qui a soif ou faim. On abandonne ce plan d'existence porteur d'une sorte de carte à puce qui a enregistré un instant après instant notre façon de maîtriser les émotions. La différence entre le bon et le moins bon tient aux sentiments cachés qui occupent la partie éternelle de notre être.L'action n'est qu'une voie grâce à laquelle le sentiment, l'intention peuvent s'exprimer et être expérimentés.

En réduisant la fracture osseuse, les deux médecins aborigènes envoyaient au corps des pensées de perfection. Il se passait autant de choses dans leur tête et dans leur cœur que dans leurs mains. Le blessé était ouvert réceptif il croyait en une guérison immédiate est complète. Ce qui m'apparaissait comme un miracle était la norme pour la tribu. Je me demandais à quel point la souffrance des malades ou des mal-portant cramponnés à un rôle victimaire, aux États-Unis, est due à une programmation émotionnelle, évidemment pas consciente mais sur un plan totalement inconscient.

Que se passera-t-il aux États-Unis si les médecins avaient autant de fois en la capacité de guérison du corps humain qu'il mettent dans le pouvoir des médicaments ? Le lien entre le patient est médecin me paraît capital. Si un médecin ne croit pas en l'amélioration possible de la santé d'un patient, rien que cette pensée peut entraver la guérison.  Je sais depuis longtemps que lorsqu'un médecin annonce son malade qu'il n'y a pas de traitement, cela signifie plutôt qu'en raison de son éducation et de la formation qu'il a reçue qu' il ne dispose d'aucune thérapeutique, mais cela ne veut pas dire qu'il n'y a aucun traitement. Si une autre personne a pu surmonter cette maladie c'est que le corps humain a la capacité de guérir.

Au cours d'une longue discussion avec Homme-Docteur et Femme-Guérisseuse d'extraordinaires et nouvelles perspectives s'ouvrent à moi dans le domaine de la santé et de la maladie.

-"La guérison n'est pas une question de temps" me dit-on, " la guérison est la maladie surviennent en un éclair"

Des explications détaillées qui me furent données ensuite je retins ceci.

Notre corps est intact, en bonne santé,  du point de vue cellulaire, lorsque brusquement survient un dérèglement ou une anomalie dans une partie d'une cellule. Il peut s'écouler plusieurs mois avant que les symptômes apparaissent qu' un diagnostic soit fait.

Pour la guérison, le processus est inversé; Vous êtes malade, votre  santé s'altère. Selon la société dans laquelle vous vivez, vous recevez un traitement de donné. En un instant, le corps cesse de se dégrader et commence à guérir.

Le Vrai Peuple pense que nous sommes pas des victimes de la maladie par hasard et que notre corps physique est le seul moyen que possède la conscience éternelle de communiquer avec notre personnalité consciente.

Quand l'activité du corps ralentit, nous devenons capables de nous observer et d'analyser les blessures vraiment importante qu'il nous faut réparer: relations détériorées, brèche dans le système de croyances, noyaux de peur, fléchissement de notre foi envers le Créateur, endurcissement excessif et incapacité à pardonner, etc...

Dans le traitement des cancéreux certains médecins américains se servent actuellement de l'imagerie mentale positive, et la plupart ne sont guère approuvés par leurs confrères. Ce qu'ils explorent est "trop nouveau".Or, je voyais devant moi le plus vieux peuple de la terre employer des techniques transmises depuis la nuit des temps et démontré leur valeur.(...)

Je ne crois pas que le Vrai Peuple se montre surhumain dans sa façon d'aborder de traiter la maladie et  les accidents. Je crois sincèrement que tout ce qu'il a fait peut s'expliquer par l'analyse scientifique mais nous nous efforçons d'inventer des machines pour mettre en activité des techniques ,tandis que le Vrai Peuple prouve que l'on peut parvenir au même résultat sans le moindre fil électrique.

L "humanité erre et se débat mais sur le continent australien les techniques les plus sophistiquées coexistent à quelques milliers de kilomètres de distance avec de très anciennes méthodes capable de sauver des vies depuis des millénaires. "

Marlo Morgan "Message des hommes vrais au monde mutant"

 

Please reload

Featured Posts

Vivez l'être-femme que vous êtes !

February 24, 2015

1/10
Please reload

Recent Posts

April 21, 2017

September 23, 2016

September 28, 2015

May 24, 2015

Please reload

Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

​© 2015 Conception et Rédaction

FLORENCE PERDRIEL-VAISSIÈRE

etre-et-feminin.com

Photos:

Florence Perdriel Vaissière

Emilie Figuier

Christophe Sachs

 

  • Facebook Social Icon